Un projet d'église au XXème siècle(d'après l'ouvrage du chanoine Albert Munier chez Desclée de Brouwer-1933)
La construction de l'église Sainte-Thérèse, la cinquième église paroissiale élevée à Nancy depuis quarante ans, a été décidée en 1929, en même temps que la création de la quinzième paroisse fondée dans la grande cité lorraine. Rendue nécessaire par l'accroissement continu de la population, son emplacement a été fixé à l'ouest, dans cette région où s'accomplit généralement la poussée qui porte, suivant une sorte de loi plus ou moins constante, les villes modernes à s'étendre. Le territoire de la nouvelle paroisse, déjà fortement peuplé, occupe un plateau, vers lequel montent lentement les rues du Nouveau-Nancy : une ligne de côtes, couronnées par les frondaisons de la forêt de Haye, et où s'appuient les communes suburbaines de Vandoeuvre, Villers et Laxou, l'encadre à l'ouest. Au pied de ces collines, en une légère dépression formant le gracieux Val de Villers, coulent les ruisselets qui alimentaient jadis l'étang Saint- Jean, célèbre dans l'histoire de la Lorraine ducale.
suite
façade principale Jules Criqui Architecte.